STAPS : une filière sélective ?

Vous souhaitez entrer en L1 STAPS l’année prochaine. C’est un beau projet… Encore faudra-t-il faire partie des heureux chanceux qui obtiendront une place à l’Université !

Sport à l'arcSTAPS devient une filière sélective : les études en STAPS attirent de plus en plus d’étudiants et de nombreuses UFR STAPS limitent leur capacité d’accueil en première année. Il y a donc un numerus clausus au-dessus duquel les candidats seront refusés.
Mais attention ! La sélection ne s’effectue pas sur l’étude du dossier scolaire… Il est procédé à un tirage au sort si le nombre de candidat dépasse la capacité d’accueil. Ainsi, vous n’avez quasiment aucune chance d’être retenu si vous venez d’une autre Académie.
Comme le précise l’Association nationale des étudiants en STAPS, seules 8 UFR conservent un accès libre aux études en 2016 : Grenoble, Rouen, Saint-Etienne, Metz, Nancy, et Le Tampon (La Réunion), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Nouméa (Nouvelle-Calédonie) ne procéderont pas au tirage au sort.
Si les études en STAPS sont les seules études supérieures que vous envisagez, il est indispensable d’indiquer une de ces 8 universités dans vos vœux APB. Mais cela implique l’éventualité d’un déménagement…

E. LÊ, Coach d’orientation scolaire

Nos offres

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer