Espace collégien

 

 

– « Qu’est-ce que tu veux faire toi plus tard ?»…
– « J’sais pas » !
… la plupart du temps, ils ne savent vraiment pas !

Quelques uns préfèrent ne pas en parler, de peur de paraître ridicule, d’engendrer des discussions familiales conflictuelles.
Ils estiment souvent que ce n’est pas le moment ! 

Le nouveau Diplôme National du Brevet

 

Le Diplôme national du Brevet évalue les compétences et les connaissances acquises au collège Il évolue en 2018 (cf. publication au Bulletin Officiel de l’éducation nationale du 4 janvier 2018).

→ Principale nouveauté : un brevet noté sur 800 points avec un équilibre parfait entre le contrôle continu et les 5 épreuves finales.

Le contrôle continu

Le contrôle continu  porte sur le socle commun de compétences, connaissances et de culture composé de 5 domaines :
> Les langages pour penser et communiquer, c’est à dire comprendre et s’exprimer en utilisant 4 types de langages :

  • Français à l’écrit et à l’oral
  • Langues étrangères
  • Langages mathématiques, scientifiques, informatiques
  • Langage des arts et du corps

> Les méthodes et outils pour apprendre : apprendre à apprendre seul ou en groupe (utiliser la documentation, le numérique, organiser ses connaissances…)

> Formation de la personne et du citoyen (apprentissage de la vie en société, du respect des autres, de la responsabilité, etc.)

> Les systèmes naturels et les systèmes techniques (curiosité et sens de l’observation, capacité à résoudre des problèmes, etc.)

> Les représentations du monde et de l’activité humaine (avoir conscience des sociétés humaines dans le temps et dans l’espace)

Un système de points permet d’évaluer chaque compétence. Ce sont les enseignants, au cours du conseil de classe du dernier trimestre de troisième, qui déterminent – selon les notes obtenues en cinquième, quatrième et troisième – le niveau de maîtrise.

Les épreuves finales

Les 5 épreuves finales se composent de 4 écrits et un oral

> Français : dictée, grammaire, explication d’un texte littéraire, exercice de réécriture et rédaction (épreuve de 3h notée sur 100 points)

> Mathématiques : exercices de maths et un exercice d’informatique (épreuve de 2h notée sur 100 points)

> Histoire-Géo et Enseignement civique et moral : analyse de documents et de cartes (épreuve de 2h notée sur 50 points)

> Sciences : Physique – Chimie, SVT et Technologie (2 matières sur les 3 – épreuve de 2h notée sur 50 points)

> Oral : Présentation d’un projet mené en Histoire des arts ou dans le cadre d’un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) ou de l’un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, etc). La présentation orale se fait individuellement ou en groupe (maximum 3 candidats), en tout état de cause la notation sera individuelle :

  • Présentation individuelle -> 15 mn (5 mn d’exposé et 10 mn d’entretien)
  • Présentation collective -> 25 mn (10 mn d’exposé et 15 mn d’entretien)

A noter : le Bulletin Officiel précise que « Le candidat peut effectuer une partie de sa présentation en langue vivante étrangère ou régionale, dans la mesure où cette langue est enseignée dans l’établissement ».
Il est également recommandé aux candidats ayant connu une expérience de mobilité internationale de le valoriser dans leur exposé. Chaque Jury est composé d’au moins 2 professeurs, l’épreuve est notée sur 100 points.

Attention, l’oral ne se déroule pas obligatoirement pendant la « semaine » du brevet, le candidat peut être convoqué à partir du 15 avril et jusqu’au dernier jour des épreuves écrites.

L’obtention et la remise du diplôme

L’élève est reçu s’il obtient 400 points sur 800. Selon le total des points obtenu, le candidat peut se voir attribuer une mention :

  • mention assez bien : au dessus de 480 points
  • mention bien : au dessus de 560 points
  • mention très bien : au dessus de 640 points

Nouveauté 2018 : le diplôme sera remis lors d’une cérémonie officielle organisée, à la rentrée suivante, par les Académies en lien avec les collèges et les élus (maires, conseillers départementaux, etc.). Cette cérémonie a pour but de féliciter les élèves et de « dire le rôle essentiel de l’école dans la République »

→ 89% de réussite

87% en 2016, 89% en 2017 !
Des résultats en hausse qui masquent cependant une forte disparité entre les collèges faisant dire à François Jarraud sur le blog du Café pédagogque, que « les limites de la démocratisation du collège apparaissent plus vivement que lors des années précédentes ».

→ Préparez votre Oral

L’expression orale est une compétence indispensable dans la réussite de vos études. Elle sera évaluée dès le Brevet mais aussi au Bac, dans les entretiens de recrutement pour toute école et pour l’accès à la vie professionnelle. CONNECT’Orientation vous prépare : entrainez-vous !

→ Conseils

C’est votre premier examen, le jour J vous serez certainement un peux anxieux ! Pour diminuer le stress :

  • Préparez vos affaires la veille
  • N’oubliez pas votre convocation et votre pièce d’identité ! Obligatoire pour chaque épreuve
  • Prévoyez largement le temps de transport, n’arrivez pas en retard !

Il est parfois nécessaire d’envisager l’avenir dès la fin du collège. Et notamment s’ils souhaitent s’engager dans des filières spécialisées ! Que ce soient les bacs technos ou les bacs pro, c’est le moment de faire des choix !

 

 

CONNECT’Orientation décode les différents bacs

 

Pour vous aider, CONNECT’Orientation décode pour vous les différents bacs généraux et technologiques.
L, ES et S sont les Bacs généraux.
– Les bacs techno STI2D, STD2A, STL, ST2S, STMG, STAV, TMD ou STHR ne sont pas organisés dans tous les Lycées. Ils réclament souvent des capacités et des motivations orientées vers les aspects concrets. Ils permettent de développer des compétences spécifiques qui permettront des poursuites d’études plus ou moins prédéfinies.
– Les bacs professionnels sont destinés à une insertion rapide dans le monde du travail mais les meilleurs élèves peuvent poursuivre des études supérieures et réussir.

L’orientation en fin de 3ème est organisée via la plateforme AFFLENET et suppose un véritable projet, notamment pour les orientations spécialisées. Pour ne pas être vécue comme une orientation par défaut, elle nécessite une réflexion approfondie et une connaissance des contenus enseignés. Les jeunes s’enthousiasment très vite mais se découragent aussi très vite. Pour ne pas se tromper, il est nécessaire de faire coïncider les motivations, les projets et les études… Nos consultants et coachs spécialisés peuvent vous aider.

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer