Qu’en est-il de la Sélection chez nos voisins ?

En nous basant sur l’étude de Gurvan Le Guellec, à l’automne dernier et publié dans l’Obs, il apparaît que selon les pays, l’accès à l’Université est plus ou moins limité.

En Allemagne, Italie, Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Suisse, Norvège, Lituanie, Bosnie, l’accès à la plupart des filières universitaires est libre mais le diplôme de fin d’études secondaires est lui sélectif. En Grèce, Turquie, Chypre, Espagne, Russie, Biélorussie, Portugal, les étudiants passent un examen d’entrée à l’Université. Ils sont recrutés en fonction de leur mérite. En Irlande, Slovénie, Albanie, Bulgarie, Croatie, c’est le baccalauréat qui permet de réaliser ce classement déterminant pour la poursuite des études à l’université. Enfin, au Royaume-Uni, Danemark, Suède, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Roumanie, Serbie, Lettonie, Ukraine, Finlande, Estonie, la sélection repose sur l’étude du dossier de l’étudiant, ses notes obtenues au bac et éventuellement des tests spécifiques.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer