Sciences Po Paris : « Petite Révolution ! » dans l’enseignement supérieur !

En 2020, début de refonte de la procédure qui se concrétisera en 2021. 

Actuellement, il y a 3 voies d’admission, et l’école recrute hors Parcoursup mais l’inscription sur Parcoursup est obligatoire.

> Le concours post-bac : le dossier est apprécié et les élèves non retenus passent les épreuves écrites (dissertation d’histoire, sciences économiques ou philosophie et une épreuve de langues). Tous les élèves retenus (admissibles) se présentent à l’oral.

> La procédure internationale, réservée aux candidats qui préparent un diplôme de fin d’études secondaires étranger ou un baccalauréat français à l’étranger. Elle se déroule en 2 phases successives :
→ Phase d’admissibilité = évaluation du dossier de candidature
→ Phase d’admission = entretien oral devant l’une des commissions organisées dans différentes villes à travers le monde.

 > Conventions Éducation Prioritaire (CEP) : cette procédure s’adresse aux élèves qui préparent leur bac dans un établissement d’enseignement secondaire ayant conclu une convention de partenariat avec Sciences Po Paris. Là encore plusieurs étapes : participation aux ateliers dans les lycées partenaires, admissibilité et admission.

À partir de la rentrée 2021, la sélection sera identique pour tous et se fera UNIQUEMENT sur la plateforme Parcoursup.

Phase 1 : Étude du dossier selon 3 critères :

  • notes de contrôle continu depuis la classe de seconde
  • notes du bac (3 notes des épreuves anticipées de 1ère et 2 notes d’options facultatives de terminale)
  • rédaction d’un « essai personnel » (lettre de motivation)

Phase 2 : les candidats pré-sélectionnés passeront un oral qui ne sera pas éliminatoire et qui se déroulera « à distance » dans le lycée d’origine du candidat. Skype ne sera pas une option, tous les candidats passeront l’oral via skype même s’ils habitent Paris ! Selon nos sources, il semble que l’Oral mêlera entretien de motivation et discussion autour d’un document fourni par le jury.

Ne nous trompons pas, même si les modalités de sélection des candidats changent, Sciences Po Paris restera une filière sélective.
Selon le journal Ouest France, avec la réforme, Sciences Po anticipe une hausse de 30 % du nombre de candidatures mais n’augmente pas son nombre de places (1 500).

Myriam MORIN, Coach spécialisée CONNECt’Orientation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer