Bachelor à Sciences Po !

Réforme à Sciences Po Paris : le Bachelor gagne en visibilité !

Sciences Po Paris a présenté le 14 mars dernier la réforme de son premier cycle, qui entrera en vigueur dès la prochaine rentrée.
Les 3 premières années du cursus, appelées aujourd’hui « collège universitaire », se transforment en « Bachelor en sciences humaines et sociales ».
Gagner en visibilité en France mais surtout à l’international est sans nul doute l’une des raisons de cette évolution.

Pas de grands changements en 1ère année, si ce n’est le renforcement des humanités, les disciplines littéraires, artistiques, numériques qui occuperont une place plus importante à côté des matières fondamentales telles que l’histoire, l’économie, le droit, la sociologie et les sciences politiques.

Parmi les nouveautés mises en place à la rentrée prochaine, la création de 3 majeures pluridisciplinaires offrant des parcours différenciés dès la seconde année.
A la fin de la 1ère année les étudiants devront effectuer leur choix parmi les 3 majeures proposées : 
> « Economie et sociétés » permettra d’approfondir les grands enjeux économiques et sociaux
> « Humanité politique » mobilisera « les disciplines traditionnelles enseignées à Sciences Po, mais aussi la littérature ou l’anthropologie, pour comprendre le fait politique d’hier et d’aujourd’hui dans une analyse plus fine de son environnement culturel, religieux ou philosophique »
> Majeure « Politique et Gouvernement » centrera « le parcours des étudiants sur des thèmes touchant directement aux modes de gouvernement et de gouvernance dans leur dimension internationale. Elle initiera les étudiants aux enjeux de l’action publique et leur offrira une approche des relations internationales. »

Autour de ces 3 majeures, s’articuleront les spécialisations géographiques des campus décentralisés et le choix de la destination de la troisième année à l’étranger.
En outre, il sera possible de changer de Majeure pendant le cursus, en suivant un » rattrapage » d’heures dans la nouvelle majeure choisie. Enfin, les majeures permettront d’accéder à tous les masters proposés par l’IEP de la rue Saint Guillaume.

La troisième année se déroulera toujours à l’étranger mais il ne sera plus possible de faire une année complète de stage : Désormais 5 semestres de cours seront obligatoires pour valider le Bachelor.

A noter également, la création du « parcours citoyen » : « Ce parcours vise à valoriser les nombreux engagements de nos étudiants en les mettant en cohérence avec l’apport théorique des parcours académiques » précise Bénédicte Durand, doyenne du Collège universitaire.
Les étudiants devront valider un certain nombre de crédits à l’issue de leurs trois années de formation, mais restent libres dans le choix du format (engagements associatifs, stages et/ou projets collectifs) et de cumuler ou non les expériences civiques chaque année.

Enfin, chose non négligeable ! Les frais de scolarité ne devraient pas augmenter.
Nous ne voulons pas qu’il y ait de surcoût imputable au fait que l’on redessine la formation, précise Bénédicte Durand, doyenne du Collège universitaire. “Si surcoût il y a, il sera absorbé par Sciences po, et en aucun cas par les familles.”

Le Bachelor de Sciences Po Paris existait depuis une dizaine d’années, cette réforme va lui permettre de devenir une formation autonome au même titre que les Bachelor délivrés par les établissements anglo-saxon ou par les Écoles de Commerce françaises ou étrangère.

Myriam Morin Buros 
CONNECT’Orientation

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer