Réforme du Lycée

C’est le 24 janvier dernier que Pierre Mathiot, Professeur d’Université et ancien directeur de Sciences Po Lilles, a remis son rapport sur la réforme du Bac. Élaboré en concertation avec la communauté éducative, le rapport a pour objet non seulement la réforme du Bac mais également celle des trois années qui le précèdent.

Principal objectif : mieux préparer les lycéens aux exigences du supérieur. 

La réforme concernera les élèves qui sont aujourd’hui en Troisième, avec une mise en œuvre progressive en Seconde en 2018, puis en Première et Terminale en 2019 et 2020. Ce nouveau bac entrera en vigueur en 2021.

Réforme du Lycée : vers une suppression des filières générales L, ES, S et des filières technologiques

La suppression des filières s’accompagnera d’une organisation des cours par semestre.

> En Seconde, les élèves suivront un enseignement commun au premier semestre, ils devront choisir une ou deux matières en option au second semestre afin de dessiner leur parcours pour l’année de première. Ils conserveront la possibilité d’en changer par la suite. Le Ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, invité sur France Inter dimanche 28 janvier a insisté sur le fait que le « langage est essentiel » et que « les élèves devront avoir une très bonne expression écrite et orale » dès la classe de seconde.

> En Première et Terminale, on s’orienterait vers 3 types de cours :

  • Ceux de « l’unité générale » qui seraient obligatoires pour tous (français anglais, langues vivantes, maths, histoire-géo, EPS)
  • Ceux de « l’unité d’approfondissement » qui feraient l’objet d’un choix.
    Deux disciplines constitueront la « majeure » et deux autres seraient la « mineure ».Ces couples de disciplines auront des orientations scientifiques, économiques, littéraires ou technologiques.
  • Ceux de « l’unité d’accompagnement » qui seraient composés de 2 heures à 3 heures par semaines pour préparer le projet d’orientation, avec peut-être la possibilité d‘assister à des cours à l’université pour découvrir certaines matières comme le droit par exemple.

CONNECT’Orientation suivra la réforme

pour vous renseigner !

Myriam MORIN, CONNECT’Orientation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer