Comité de suivi Parcoursup

À l’heure où les questions concernant le dispositif Parcoursup se multiplient, où sont évoquées des discriminations entre les territoires, le 21 juin dernier, la ministre Frédérique Vidal a installé le Comité de suivi de la loi ORE, (loi relative à l’orientation et la réussite des étudiants), autrement dit Parcoursup.

A la différence du comité scientifique et éthique de Parcoursup présidé par Noëlle LENOIR, qui a pour mission de veiller au bon fonctionnement de la plateforme, le comité de suivi de la loi a pour rôle d’évaluer les conditions de mise en œuvre et les effets de la loi « Orientation et réussite des étudiants ». 

La ministre souhaite ainsi observer :

  • l’articulation entre enseignement secondaire et enseignement supérieur afin de mieux accompagner les futurs étudiants dans leur orientation,
  • l’organisation de l’examen des vœux par les formations d’enseignement supérieur,
  • le renforcement de la mobilité sociale et géographique que la loi a permis en instituant des taux de boursiers et de candidats hors académie accueillis dans les différentes formations.

La présidence du comité de suivi sera assurée par Achille BRAQUELAIRE, professeur à l’Université de Bordeaux. Le comité est composé de 17 autres membres. CONNECT’Orientation suit ce dossier pour vous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer