Analyse des résultats PARCOURSUP

De nombreuses informations circulent sur Parcoursup : démêlons un peu !

 

Parcoursup évite le tirage au sort !…mais pose le problème des procédures de classement des dossiers notamment dans les filières en tension (Licence STAPS par exemple). Il s’agit de repérer les élèves dont le profil correspond le mieux à la formation. Cependant, il subsiste un caractère aléatoire dans cette procédure de classement des dossiers…

 

Les listes d’attente génèrent du stress chez les candidats !De nombreux candidats attendent que des places se libèrent pour obtenir une proposition et certains d’entre eux ont « jeté l’éponge » en se désinscrivant de Parcoursup. Les élèves attendent impatiemment l’évolution de leur dossier et restent « scotchés » à leur smartphone pour guetter la moindre évolution. L’attention lors des derniers cours de l’année est alors largement entamée.

En ne hiérarchisant pas les vœux, les élèves obtiendront une réponse pour chacun de leurs vœux.Mais la conséquence est de ralentir le processus de recrutement. La Ministre Frédérique Vidal a assuré que chaque élève trouvera une place dans l’enseignement supérieur mais, pour certains, l’attente est anxiogène amplifiant ainsi les désinscriptions sur le site.

Les candidats Parcoursup ne savent finalement pas très bien sur quels critères ils ont été choisis. Les établissements devront expliquer à chaque candidat pour quelles raisons il n’aura pas été retenu. Des rumeurs circulent sur l’inutilité de la lettre de motivation renommée « Projet de formation motivé » : quelques établissements semblent en effet s’appuyer prioritairement sur les relevés de note et la fiche Avenir, le Projet de formation motivé n’étant finalement évalué que pour départager les ex-aequo, ce qui fait regretter à bon nombre de parents d’élèves que les résultats académiques soient mieux pris en compte que la motivation réelle des jeunes !

Nous avons communiqué dernièrement sur les bugs liés à la plateforme elle-même avec des réponses fournies par les élèves mal enregistrées sur Parcoursup. Il faut rester donc extrêmement vigilant et privilégier les manipulations sur un ordinateur et non sur une tablette ou un smartphone.

 

Enfin, Parcoursup fait apparaître des inégalités en fonction des territoires. Les formations sectorialisées recrutent sur un territoire défini. Cependant, des places ouvertes aux élèves hors secteur et hors académie sont offertes aux candidats, laissant une chance à chacun de décrocher une place dans la capitale par exemple. Des quotas de boursiers ont été aussi prédéfinis par les rectorats.

 

Notez que les élèves qui n’auraient pas obtenu satisfaction pourront retenter leur chance avec les places restantes, à partir du 26 juin via la procédure complémentaire. Enfin les commissions académiques proposeront une formation à chaque lycéen non satisfait, formation « en adéquation avec ses préférences »…Une analyse plus fine sera nécessaire à l’issue de la procédure.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer