Se Loger

Logements

Se lancer dans les études supérieures, c’est souvent quitter sa famille, quitter son lycée, quitter parfois son pays, quitter ses profs, ses amis… C’est aussi se lancer dans l’aventure, découvrir de nouveaux horizons, voir d’autres choses, prendre en main son destin…
Il faudra parfois trouver un logement, une chambre universitaire, une collocation… Mais avez-vous pensé à un logement chez un particulier ? en intergénérationnel ?

→ De nombreuses solutions 

L’entrée dans le supérieur est bien souvent synonyme de déménagement. Nombreux sont les étudiants qui quittent le domicile de leur parent après le bac !
Comment trouver un logement pas trop cher et pas trop éloigné de son lieu d’études devient LA question cruciale.

Puce Chambre en cité-U
Puce Résidence Étudiante
Puce Chambre en Foyer d’étudiant
Puce Colocation
Puce Location d’appartement privé
Puce Internat
Puce Logement intergénérationnel
Puce Chambre chez l’habitant

> Chambre en Cité-U

Géré par les Crous les cités-U offrent environ 165 000 logements étudiants, simple chambre ou studette meublée.
Pour obtenir ce type de logement les jeunes doivent remplir en ligne un Dossier Social Etudiant (DSE) entre le 15 janvier et le 31 mai de l’année en cours.
Les candidats ont la possibilité de formuler leurs demandes dans 4 académies maximum. Le dossier est déposé avant la communication des résultats du baccalauréat, des examens d’admission et concours.
En savoir plus sur messervices.etudiant.gouv.fr pour créer votre DSE.

> Résidence étudiante

Compromis entre les logements du Crous et les locations privées les résidences étudiantes sont gérées pour la plupart par des grandes chaînes (Fac-habitat, les estudiantines, NexityStudéa, Le Club étudiant OSE, Suitétudes, Studélites …..).
Les résidences étudiantes sont meublées et souvent bien équipées. Les demandes se font auprès du bailleur.
Elles peuvent permettre de toucher les APL (Aide Personnalisée au Logement) si vous y avez droit.

   

> Les chambres en Foyer d’étudiant

L’UNME (Union Nationale des Maisons d’Etudiants) gère un réseau de 65 foyers qui offrent 6 000 lits dans 24 villes en France. Les loyers ne sont pas très élevés, le cadre de vie est sécurisant et il y a des possibilités de demi-pension dans certains de ces foyers. Par contre le règlement y est souvent très strict.
N’oubliez pas d’en faire la demande sur APB si la formation que vous souhaitez faire se trouve sur le portail Admission Post Bac

> Colocation

La colocation est une option adoptée par beaucoup d’étudiants. Elle a de nombreux avantages : vous ne vivez pas seul, le loyer est plus accessible et vous bénéficiez souvent d’un espace plus large ! Cependant, certaines règles s’imposent si vous ne voulez pas que cela deviennent un enfer !
N’oubliez pas que la vie en collectivité implique de partager la cuisine, le frigidaire, la salle de bain…
Que vous soyez maniaque ou désordonné(e) il faudra vous adapté !

 

 

Bon à savoir !

Le contrat de colocation doit être signé par le bailleur et l’ensemble des colocataires.
Si le logement est conventionné, il est possible de toucher les APL.

 

> Location d’un appartement

Louer un studio est une des solutions retenue par de nombreux étudiants, qui gagnent en indépendance. Cette liberté à un coût ! Outre le loyer un certains nombres d’autres dépenses ne doivent pas être oubliées…

  • Le dépôt de garantie versé à la signature du bail (souvent équivalent à un, voire deux mois de loyer).
  • Les honoraires de l’agence immobilière si vous n’avez pas loué directement à un particulier.
  • Les charges qui ne sont pas inclues dans le loyer (ex : eau chaude, chauffage…).
  • La taxe d’habitation (due par la personne résidant dans l’appartement au 1er janvier).
  • L’assurance multirisques habitation est légalement obligatoire.

En théorie, vos revenus (ou ceux de vos garants) doivent être au moins égaux à trois fois le montant du loyer. La location de ce type de logement peut ouvrir droit aux APL.

> Chambre chez l’habitant

Ce type de location est également soumis à la législation.

  • On ne peut pas vous louer n’importe quoi : la chambre doit faire au moins 9m², posséder une fenêtre et être équipée des meubles indispensables (lit, armoire, bureau …).
  • Un contrat standard de location meublée est vivement conseillé, il est établit soit pour 9 mois, soit pour un an renouvelable.
  • Les pièces partagées avec l’habitant devront être précisée dans le contrat ou dans un règlement intérieur annexé.

Ce contrat vous protège et peut ouvrir des droits aux APL. Ce choix, en plus de son coût modique, peut s’avérer très intéressant si vous avez des affinités avec le bailleur, mais attention, revers de la médaille vous devrez respecter certaines règles de vie et certainement limiter les visites de vos amis.

Logement

> Internat

Dans la plupart des grandes villes en France, les établissements proposent des logements en internat à leurs étudiants.

   

 

> Logement Intergénérationnel

Importé d’Espagne, ce type de cohabitation se développe en France, il permet à un jeune de ne pas se retrouver « per

du » loin de chez lui et à une personne âgée de ne pas vivre seule.
Une chambre pour un prix modique ou gratuite en échange de quelques services, c’est l’offre du logement intergénérationnel.
Inscriptions sur unme-asso.comUne charte encadre cet échange de services.

On distingue 3 formules :

  • Des chambres gratuites où le jeune s’engagent à être présents le soir et à aider la personne âgée dans certaines tâches (faire les courses, sortir les poubelles, cuisiner…).
  • Des chambres à loyer modéré, où l’étudiant est libre de son temps mais s’engage à tenir compagnie régulièrement à la personne âgée et à l’aider dans des tâches précises.
  • Des chambres à loyer classique, où l’étudiant est totalement libre et indépendant.

51 résidences étudiantes dans les grandes villes universitaires

Du studio au F2 meublés ou équipés, Cuisine équipée, salle d’eau privative, kit vaisselle, kit linge, balcon
Laverie, bureau d’accueil, surveillance, Internet, salle de travail, salle de sport, accès sécurisé, parking…
Les conditions tarifaires, les équipements et services varient selon les résidences et le type de logement

Anticipez votre recherche de logement et passez un été serein ! 
Les 5 + du Club Etudiant :

– Possibilité de signer un contrat de location sous conditions suspensives*
Vous pouvez dès à présent et jusqu’au 30 Juin signer le contrat de location sous conditions suspensives. En cas d’échec au baccalauréat, à un examen, ou une admission dans une autre ville que celle de la résidence concernée, le bail sera annulé et l’acompte de réservation vous sera intégralement remboursé après réception de votre justificatif.*
– Bénéficiez d’une avance d’aide au logement durant 3 mois, le temps que la CAF procède au premier versement *
– Réglez les frais de dossier et le dépôt de garantie en trois fois sans frai
– Choisissez votre date de début de location*
– Frais de dossier réduits du 1er Octobre au 30 Juin
* Voir conditions à la résidence
Venez découvrir nos résidences et demander un dossier de réservation en cliquant ici !  

Publi-info

Aides financières au logement

→ Vous êtes de nationalité française

Aides de la CAF (Caisse d’Allocation Familiales)

En France il existe 3 types d’aides au logement : Aide Personnalisée au Logement (APL), Allocation de Logement à caractère Social (ALS) et Allocation de Logement à caractère Familial ALF) dont nous ne parlerons pas ici.
Les APL et l’ALS ne sont pas cumulables.

La demande d’aide au logement auprès de la CAF se fait obligatoirement en ligne et la plupart des conditions d’attribution des APL et ALS sont les mêmes :

  • Conditions de ressources : ce sont vos revenus de l’année civile précédente qui seront retenus pour le calcul de l’aide (simulateur en ligne sur le site de la CAF)
  • Le bail doit être au nom de l’étudiant (pas au nom de ses parents)
  • Le logement loué doit être sa résidence principale et il doit l’habiter au minimum 8 mois par an
  • Le bailleur ne doit pas être un membre de la famille
  • Le logement doit répondre aux normes du logement décent posées par la réglementation, et notamment avoir une superficie minimale de 9 m2. Une chambre de bonne de faible superficie ne donne donc pas droit à l’aide !

Rappel : vous pouvez bénéficier de ces aides quelle que soit votre nationalité sous réserve de justifier être en situation régulière (production d’un titre de séjour pour les étrangers par exemple)

Quelques particularités :

  • L’ALS peut être attribuée quel que soit le type de logement, alors que les APL sont ouvertes seulement pour les logements conventionnés.
  • Théoriquement, l’APL est directement versée au propriétaire qui la déduira du montant du loyer. L’ALS est versée à l’étudiant mais peut être versée au propriétaire à sa demande.

> Estimation du montant de l’aide

Pour obtenir une estimation du montant de l’aide au logement, vous pouvez visiter le site internet de la CAF qui propose un simulateur ou celui du gouvernement français qui propose également un simulateur pour évaluer vos droits : droits aux allocations logement ainsi qu’à d’autres aides et allocations financières.

> Aides régionales, départementales…

N’hésitez pas à vous renseigner, certaines aides peuvent être apportées par la ville, la région, le département, le CROUS ou parfois même votre établissements. 

→ Vous êtes de nationalité étrangère

En France, les étudiants étrangers peuvent bénéficier comme les étudiants français d’aides spécifiques de l’État pour se loger : ils devront fournir un titre de séjour, d’une validité supérieure à quatre mois, valable pour l’année universitaire en cours.
Cette mesure est applicable à tous les ressortissants étrangers, y compris ceux originaires de la CEE.
Attention, n’attendez pas votre titre de séjour définitif pour renvoyer votre dossier d’APL ou ALS, le délai d’obtention peut dépasser trois mois !
Renvoyez votre dossier, même incomplet à la CAF ! Vous enverrez la copie de la carte de séjour dès que vous la recevrez.

 

La caution Locative Étudiant (CLÉ)

C’est une garantie de l’Etat qui permet aux étudiants dépourvus de garants personnels d’accéder plus facilement à un logement.

  • La CLÉ est gérée par les Crous. Elle donne une garantie de paiement au propriétaire en cas d’impayés ou de dégradations. La demande se fait sur le site Lokaviz. Tous les logements sont concernés. Le montant des loyers est plafonné : 500 € en région, 600 € en Ile-de-France et 700 € à Paris.
  • En contrepartie de l’engagement de caution solidaire, l’étudiant doit s’acquitter d’une cotisation mensuelle équivalente à 1,5 % du montant du loyer.
  • La garantie est personnelle. En cas de colocation, chaque colocataire doit faire sa propre demande s’il souhaite bénéficier de la CLÉ.

Peuvent en bénéficier tous les étudiants de moins de 28 ans sans caution familiale, amicale ou bancaire, ainsi que les doctorants ou post-doctorants étrangers (doctorat obtenu depuis moins de 6 ans, occupant un poste de chercheur non titulaire au sein d’un laboratoire de recherche).

Les 6 conseils CONNECT : Faites vos calculs !

Calculette

1) Si vous recevez une aide au logement, vous ne serez plus considéré à la charge de vos parents par la CAF

2) S’ils sont allocataires, leurs prestations pourraient diminuer, voire être supprimées

3) Lorsque toutes les conditions sont remplies, l’aide au logement est versée dès le mois suivant

4) Dès l’entrée dans les lieux, ne tardez surtout pas à faire vos demandes

5) N’oubliez pas que l’assurance multirisques habitation est obligatoire : contacter votre assureur dès la signature du bail

6) Certaines régions apportent des aides pour le logement des étudiants, renseignez-vous auprès des Conseils Régionaux

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer