Communication

Du latin communicare, la communication est l’action de transmettre des informations ou de mettre en commun des connaissances. Il est parfois difficile de faire la différence entre communication et publicité. En fait, la publicité est l’une des composantes de la communication au même titre que les relations publiques ou la communication interne. Aujourd’hui les spécialistes en communication sont présents dans tous les secteurs de l’économie. Certains diront que nous vivons l’ère de la communication !

Les formations sont tout aussi diverses et variées que les débouchés sont nombreux et on oublie souvent que certaines professions commerciales ou créatives font partie de la communication. Le développement d’internet et des réseaux sociaux a entrainé la naissance de nouveaux « communicants » (community manager, chef de projet web, trafic manager…).

Courts ou longs, en Écoles ou à l’Université, les cursus spécifiques sont concurrencés aujourd’hui par les IEP ou les écoles de commerce. Quel que soit le type d’études choisi, une bonne maitrise de la langue, une solide aisance relationnelle et une bonne culture générale sont nécessaires pour se lancer.

Communication

BTS ou DUT en Communication : 2 ans pour se former

BTS COMMUNICATION
DUT COMMUNICATION

À L’université : un diplôme en 3 ou 5 ans

On parle généralement de Licence Information-Communication, cette formation est proposée dans une trentaine d’université, elle permet de se diriger vers une Licence pro après la L2 ou bien de continuer en Master après la L3.

Les deux premières années sont donc généralistes et pluridisciplinaires. Elles associent théorie (savoir-faire rédactionnel, informatique, connaissances en sciences humaines et sociales …) et pratique avec des stages obligatoires.

Choisir de faire une Licence Pro :

La Licence Pro s’adresse aux titulaires d’un bac+2 (BTS, DUT, ou titulaires de 120 crédits ECTS). Elle vise l’insertion à professionnelle mais il est possible de poursuivre en Master ou de postuler dans une école spécialisée privée.

L’entrée en Licence Pro se fait sur dossier : les résultats et plus encore le projet professionnel sont pris en compte. Les stages effectués jouent également un rôle important. Ils doivent être choisis avec soin car ils peuvent déboucher sur ne embauche.

Enfin le CV et la lettre de motivation sont extrêmement important, ne les négligez pas, ils peuvent faire la différence entre deux candidats ayant des résultats similaires. CONNECT’Orientation peut vous aider !

Choisir de faire une L3 puis un Master :

Après avoir validé votre Licence vous aurez le choix entre plus de 100 Masters.

Impossible de les citer tous. La spécialisation commencera dès l’année de  M1 et chaque Université peut avoir ses spécificités.

Quelques exemples :

  • Communication politique et sociale
  • Communication des entreprises et des institutions
  • Communication numérique et conduite de projet
  • Communication, stratégie internationale et interculturalité…

Les écoles spécialisées : de 2 à 5 ans d’études

Il existe plus d’une cinquantaine d’écoles qui proposent des cursus spécialisés en communication. Elles sont réparties sur toutes la France. Elles recrutent le plus souvent hors APB, par concours ou sur dossier après le bac ou à Bac+2.
Une lettre de motivation est demandée, il faut y porter la plus grande attention, une lettre de qualité fera la différence entre 2 candidats ayant un parcours identique. Les professionnels CONNECT’Orientation peuvent vous aider.

Le montant des frais de scolarité est variable, mais souvent élevé (entre 5 000 et 8 000 € l’année).
Conseil CONNECT’Orientation : Avant de vous inscrire, il est important de vérifier que le diplôme délivré par l’école est reconnu par l’Etat !

Ces écoles spécialisées sont aujourd’hui concurrencées par les Ecoles de Commerces, les IEP, les IAE ou même les Universités qui créent leur propre « école de communication ».

Ecole de communication

Le Celsa : Composante de l’Université Paris IV-Sorbonne

Créé par un arrêté du 31 décembre 1968, le Centre d’Études Littéraires et Scientifiques Appliquées (Celsa) dispense des formations spécialisées en sciences de l’Information et de la Communication. C’est une des plus prestigieuses écoles de communication. Elle est membre de la Conférence des Grandes Écoles. Rattachée à l’Université Paris IV-Sorbonne, c’est une école publique. Les frais de scolarités sont ceux des universités, ce qui n’est pas négligeable !

Le Celsa recrute, sur concours à Bac+2. « Les étudiants ayant suivi avec succès un cycle de deux années d’études supérieures, dans un établissement public ou privé, français ou étranger ou ayant effectué deux années de scolarité d’une classe préparatoire aux grandes écoles (avec obtention des 120 crédits) peuvent se présenter aux épreuves écrites et orales du concours.

Les étudiants des pays où le français n’est pas langue officielle devront justifier d’un bon niveau de français (DELF niveau B2, DALF niveau C1 ou C2, TEF niveau 4, TCF, SELFEE…). Le concours est donc ouvert aux élèves des classes prépa, aux titulaires d’une L2 (lettres, langues, histoire, sociologie, philosophie, économie…) et aussi aux élèves de DUT (Information Communication ou Métiers du multimédia et de l’internet) ou BTS spécialisé en communication.

Le Celsa délivre les diplômes de L3, Master, Master professionnel, Mastère spécialisé, Doctorat, Magistère et MBA, mais attention : y entrer reste difficile, on dénombre 466 admis pour 3811 candidats au concours d’entrée en formation initiale, ce qui donne en moyenne 25 étudiants par formation.

Si les formations en communication sont multiples et variées, les métiers qui en découlent le sont tout autant selon le niveau d’études vous pourrez devenir : Chargé de communication, chargé des relations presses et/ou relations publiques, responsable de la communication interne et /ou externe……

Journalisme

Le Journalisme

Qu’est-ce qu’un journaliste ?

Au sens strict, est journaliste toute personne qui possède une carte de presse. Un journaliste travaille pour produire du contenu informatif voué à être partagé avec le plus grand nombre. Que ce soit en ligne, à l’écran ou dans la presse écrite, le journaliste décrit et analyse des éléments d’actualité pour un public qui attend un résultat à la fois concis et précis. Il peut, en fonction de son parcours ou de ses goûts, se spécialiser et ainsi concentrer son travail sur un domaine particulier (sport, économie, politique, mode, etc.).

Un journaliste peut être salarié ou indépendant. Dans le second cas, il travaille ponctuellement pour des organes de presse auxquels il vend son travail (il est alors « pigiste »), tout en décidant de ses priorités et des sujets qu’il traite.

Quel profil faut-il avoir pour devenir journaliste ?

Les nombreuses possibilités de spécialisation font que le journalisme n’est pas un domaine réservé aux seuls littéraires. Néanmoins, de bonnes capacités de rédaction et d’expression sont nécessaires.

Un journaliste se voit souvent imposer des délais pour produire des articles, des textes ou des enquêtes, il convient donc d’être régulier et persévérant dans son travail.

Comment devenir journaliste ?

Plusieurs parcours permettent de rejoindre le secteur des médias afin d’y exercer le métier de journaliste. Parmi les nombreux cursus proposés, ceux de l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille et de Sciences-po Paris (en Master) sont les plus prestigieux. On peut aussi citer le CFJ (Centre de Formation des Journalistes) ou encore l’IPJ de l’Université Paris-Dauphine parmi les plus réputés.

Trois types d’établissements forment les futurs journalistes :

  • Les écoles privées de journalisme,
  • Les instituts d’études politiques (IEP ou Sciences Po),
  • Les universités (proposant des DUT, ou des licences suivies de masters). Le diplôme obtenu et le processus de recrutement varient entre ces institutions, de même que la structure de l’enseignement (durée, alternance et stages).

14 diplômes de journalisme reconnus

– Écoles du privé

Ces écoles proposent des Licences Pro pour les détenteurs d’un BAC+2, à l’image de la Licence Pro journalisme de sport de l’ESJ Lille. Mais elles offrent aussi des formations plus longues (Licence et Master avec ou sans prépa intégrée). Les frais d’inscription à ces écoles varient entre 1 300 et 4 960€ l’année, avec néanmoins la possibilité d’obtenir une bourse.

Attention aux « mauvais plans » !

S’il existe des écoles renommées, il y a aussi un nombre important d’écoles non-reconnues dont les frais de scolarité sont bien plus élevés.

– Dans un IEP

Sciences Po Paris propose un Master de journalisme en deux ans pour les détenteurs d’un BAC+3 provenant de son collège universitaire ou d’autres établissements (sur concours).

Les autres IEP (Lyon et Aix-en-Provence notamment) proposent eux aussi de tels Masters, mais ne font pas partie des quatorze établissements reconnus par la profession.

Le schéma suivant résume les différents parcours possibles pour obtenir ce type de masters.

Journalisme IEP

– A l’université

Les universités françaises proposent plusieurs types de diplômes permettant d’exercer la profession de journaliste.

Le DUT « information-communication option journalisme » s’obtient suite à deux années d’IUT. Trois établissements le délivrent : les IUT de Lannion et Nice-Côte d’Azur (qui recrutent via APB), et celui de Tours (qui recrute via son propre système et impose trois épreuves écrites aux candidats présélectionnés).

La majorité des universités proposent aussi une formation en information-communication en Licence et en Master (respectivement trois et deux ans de formation), souvent en partenariat avec l’une des écoles reconnues par la profession. Certaine de ces écoles sont incorporées dans les universités comme l’IFP (Paris 2) ou l’EJDG (Grenoble), et proposent pléthore de formations liées au journalisme.

L’IPJ Paris-Dauphine est la plus réputée, mais contrairement aux autres établissements universitaires elle demande des frais de scolarité similaires à ceux d’un établissement privé (4 960€/an, avec possibilité d’obtenir une bourse). L’EJDG Grenoble demande elle-aussi des frais à hauteur de 1 300 €/an.

Devenir Journaliste

En résumé

Vous pouvez devenir journaliste en obtenant une Licence Pro, une Licence ou un Master de journalisme délivré par l’un des quatorze établissements suivants.

En continuant à utiliser le site , vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer